A l’abri

J’ai parlé de liberté et de voyages. J’ai dit c’est toujours le même endroit, seule la lumière change. Je veux connaître chaque chose et au delà de l’apparence de chaque chose. Aller au delà des déformations que m’imposent mon esprit et mes préjugés. Les barreaux qui m’emprisonnent, qu’ils soient d’acier ou de soie, ne sont peut-être pas ceux auxquels je pense.

A l’abri de mes habitudes, de mon confort et de mes peurs, je suis toujours là.

Où est la sortie ?